Le set dancing et la compagnie Arôme vous ont embarqué en terre irlandaise

 

Mercredi 15 mai, à 18h sur le parvis Sud de la gare SNCF de Nantes à l'occasion de la fête de l’Europe, l’association Arôme a présenté un type de danses irlandaises peu connu. L’occasion de rencontrer Alain Le Bihan, président de l’association qui nous emmène à la découverte du set dancing.


Lors de la fête de l’Europe, ce retraité de la SNCF va retrouver le chemin de la gare pour venir présenter avec les danseurs de l’association Arôme, les polkas, jigs et autres hornpipes. « Le set dancing ce n’est pas comme les claquettes irlandaise, ça n’a rien à voir avec Lords of the Dance par exemple. Ce sont les danses des bals, un peu comme les fest-noz de chez nous. » Comme dans les fest-noz, les bals irlandais rassemblent les générations et les familles. Pourtant les danses n’ont pas grand-chose à voir. « C’est un peu plus difficile que le fest-noz, le set dancing, ce sont des chorégraphies qu’il faut connaître. » Dans le set dancing pas de mouvements répétés en ligne mais des figures à coordonner avec ses partenaires.  

 

Amateur de danses bretonnes, ce qui a attiré Alain Le Bihan dans le set dancing, c’est d’abord la musique irlandaise. Cette musique si reconnaissable qui réunit un trio de base : violon, flûte et accordéon. A cela, viennent s’ajouter banjo, clavier, bodhrán (qui est un tambour joué avec un stick) et parfois guitare. « Et puis il y a une grande diversité de danses » dont la plupart portent des noms de villes irlandaises ou de comtés : Clare Lancers Set, Galway Set ou encore Roscommon Lancers. Pourtant ces danses si typiques trouvent leurs origines outre-manche, en France. C’est Sarah Villiers, comtesse de Jersey qui aurait rapporté le quadrille de Paris.

Des quadrilles français aux danses irlandaises, il n’y a qu’un pas que vous pourrez faire sur le parvis sud de la gare  « pendant une heure, on va présenter un mix avec plusieurs chorégraphies. » 

 

D’Art-Home à l’arum

D’abord prénommée Art-Home, l’association menait des actions autour des cultures du monde. Une démonstration de danse irlandaise enthousiaste plus tard, un groupe de bénévole motivé décide de se réorienter vers le set dancing. Elle se rebaptise Arôme. A croire que le hasard fait bien les choses puisque la fleur l’arum est un des symboles des Irlandais. 

 

Site internet d'Arôme