Madam Blå : l'Europe du Nord de l'autre côté de la porte.

Pour la fête de l'Europe, Birgitta Hillingsø a ouvert les portes de son café scandinave aux petits et grands. L'occasion d'aller à la rencontre de cette franco-danoise dynamique. Portrait.

 

A proximité des 50 otages, il faut s’engouffrer dans la petite ruelle Armand Brossard. Une cafetière bleue sur l'enseigne laisse présager un endroit où la chaleur est de mise. Et on ne s'y trompe pas. Nous voilà chez Madam Blå (prononcé « blo »). Assise avec un chocolat chaud, j’attends mon interlocutrice, la pop de Lily Wood and the Prick en fond sonore. Une blonde bondissante passe la porte, un grand sourire sur le visage. Birgitta Hillingsø fait partie de ces personnes solaires qui rayonnent et embarquent les quidams qui l'entourent dans une bonne humeur contagieuse. Gérante de ce petit restaurant scandinave, elle emmène les visiteurs à la découverte de ses racines nordiques. Papa, danois ; maman, française, elle en est un pur mélange : "Physiquement, il y a un vrai cocktail. La taille pas très grande, les yeux bleus, les joues saillantes, le visage un peu solaire."

 

"Je me sens moit-moit, franco danoise et aussi très européenne dans l’âme". A cheval entre deux cultures, deux pays, deux histoires. La découverte de l'autre sert de trait d'union. Birgitta est née à Paris et passe toutes ses vacances dans la patrie, le pays du père et plus particulièrement au Jutland, région du Danemark. Oubliez les images d'Epinal, pas de petite cabane au fond des bois de pins. "C'était une grande ferme au milieu des champs, un grand potager, des fleurs partout. Et une lumière .... ." Les années passent, les allers-retours entre la France et le Danemark se succèdent. Et pour ne pas avoir de regret, une fois diplômée, elle part s'installer au Danemark. D'abord agent textile pour des marques françaises, elle monte avec une amie une agence de textile internationale.

 

Birgitta aime aller à la rencontre des autres pays. "Ce qui est intéressant dans l’international, c’est l’humour, les gens, la mentalité, c’est la bouffe, c’est le quotidien des gens qui n’est pas le même que le notre même si c’est seulement des nuances. C’est pour ça aussi que l’Europe est dure à construire, les gens ne sont pas prêts de faire l’effort, de s’ouvrir à ça." S'ouvrir à l'autre, c'est son truc. Elle voyage beaucoup " J'aime cette curiosité de l'autre." Après un an et demi au Danemark, elle revient en France et commence à travailler pour la marque Esprit souvent en relation avec les agents étrangers et plus particulièrement les scandinaves. Toujours une attache entre la France et le Danemark "C'est un lien de vie. Après je ne sais pas où ça m'emmènera mais pour l'instant ça me permet de me rapprocher de mes racines et de les faire partager avec les gens. "

 

"Liberté et partage, c’est ma conception de l'Europe"

Car Birgitta aime partager, accueillir, recevoir. Alors après dix ans de bons et loyaux services chez Esprit, elle pose ses valises à Nantes et monte le café Madam Blå. Derrière ce nom, une cafetière émaillée du début du XXème siècle qui est l'un des objets fétiches des nordiques. Madame Bleue représente l'accueil, la convivialité, la chaleur. "Je voulais un lien d'amitié qui allait résonner sur plusieurs pays." Une étape pour les nantais avides de saveurs étrangères et une halte pour les nordiques nostalgiques. "J’aime bien pouvoir aider les gens à se sentir chez eux."

 

C'est sans doute ça le secret de Birgitta : avoir su créer une zone de transit où le voyageur à l'impression d'être à la maison. Et les clients se sentent tellement chez eux chez Madam Blå qu'ils s'emparent du lieu. Un coin pour les plus petits avec des livres en suédois, danois et français ; des magnets alphabet sur le bar aimanté ; des collages faits par un client sur les murs ; tout est fait pour que le visiteur se sente chez lui. "J’ai des clients géniaux ! J’ai une cliente qui vient depuis un moment. Depuis la naissance de son fils, elle met un petit mot avec l’alphabet en magnet et prend une photo de son fils devant. Il faut laisser aux gens une petite part de créativité." Une créativité que vous pourrez retrouver mercredi 15 mai pour la fête de l'Europe dans son café avec une programmation destinée aux plus petits ou à ceux qui comme elle, ont gardé leur âme d'enfant.

 

La compagnie les Fines Louches a présenté son spectacle - animation culinaire "Asti'bouille" à partir de 14h00 qui s'est suivi d'un atelier de gravure avec les Môm'artes à partir de 15h00.

 

Madam Blå8 rue Armand Brossard - tram ligne 2 arrêt Place du Cirque