Le Festival de la Paix sera aux couleurs de l'Outremer !


 

VENDREDI 11 MAI - HORIZINC

 

20H30

 

Spectacle musical, métissé et poétique entre Afrique, Antilles et Europe à Horizinc : ADAMA, interprété
entre autres par Dana Luciano et Simon Mwambeben.Dana est musicienne et chanteuse jazz et gospel, métisse
guadeloupéenne et descendante d’esclaves ; elle est née à Nantes d’un père antillais et d’une mère Bretonne. Simon quant à lui, est né à Bafi a au Cameroun et a grandi dans une famille à la fois traditionnelle et musicienne. À leurs
côtés, un bassiste percussionniste Jérôme Cahagnier et un batteur percussionniste : Bertrand Dabo.
Tous quatre évoqueront la traite négrière avec la reprise de thèmes négro-spirituals (chants de travail, chants religieux…) accompagnés de références aux premiers échanges interethniques avec par exemple le Gwo-Ka, musique traditionnelle de la Guadeloupe née dans les plantations. Le gospel, le jazzet les musiques métissées sont aussi très présents…


SAMEDI 19 MAI

 

À partir de 15 h 00 • Vous souhaitez venir réaliser une coiffe antillaise ? Pas de problème : à Horizinc, Fanny vous apprendra à réaliser votre coiffe et faites partie des 50 premiers

à venir fabriquer votre coiffe !

Parallèlement, les enfants et même les adultes, pourront venir se faire maquiller, tendance « Pirates des Caraïbes » !

 

À 17 h 00 • Départ place de l’église pour un défi lé carnavalesque aux couleurs et aux rythmes des Antilles en

compagnie de la troupe des Amis de Bèlè : venez accompagner les 20 artistes danseurs musiciens dans les

rues de Bouvron et rejoignez Horizinc !

 

Les couleurs des Antilles sont le jaune, le rouge, le vert, le bleu : venez avec un vêtement dans ces couleurs, les couleurs du madras et déambulons tous ensemble !

 

À partir de 18 h 00 à Horizinc

Venez vous initier au cours de danse antillaise avec les Amis du Bèlè, au son des musiques traditionnelles antillaises et participez à la soirée dansante avec les Amis du Bèlè.

 

Restauration sur place


DIMANCHE 20 MAI

 

À 15 h 00 • Conférence sur l’esclavage moderne

 

C’est un sujet que l’on pensait du passé, mais qui est très actuel. Selon l’OIT, 25 millions de personnes dans le monde sont aujourd’hui soumises à l’esclavage à des fi ns économiques. Travailler sous la contrainte, sous la menace physique, être déshumanisé, privé de liberté de mouvement, c’est cela qu’on nomme l’esclavage moderne, ou travail forcé.

Des représentants d'Amnesty International viendront en parler.

 

À 16 h 00 • Lecture autour d'oeuvres d'auteurs d'Outremer.

 

À 17 h 00 • Spectacle musical : la Cie de la Lune Rousse nous emmènera à travers son « Carnet de Bord », relatant l’histoire du commerce triangulaire, nous invitant à méditer sur le paradoxe de l’élégance et de l’inhumanité brutale.

 


 

ET TOUT AU LONG DU WEEK-END UNE EXPOSITION SUR L’ESCLAVAGE

 

Les archives départementales proposent une exposition en 17 panneaux

pour expliquer « l’esclavage et le commerce atlantique au XVIIIe siècle ».

Le port de Nantes, les côtes occidentales de l’Afrique et les colonies d’Amérique constituent un espace atlantique à son apogée au 18e siècle. Les grandes transformations économiques qui en découlent entraînent des drames humains, notamment en Afrique. L’Europe du 18e siècle impose sa

domination.

Cette exposition propose des traces et des témoignages à partir des archives. Ils émanent des acteurs nantais de la traite et du commerce colonial. Elle aide à se représenter la place des esclaves ; elle est comme autant d’empreintes et de source de questionnement.

 

Retrouvez toutes les informations sur : archives.loire-atlantique.fr

 

Cette exposition sera commentée aux enfants des écoles pendant toute la semaine.

 

• Une épicerie ambulante antillaise, Esprit Caraïbes, vous permettra d’emporter chez vous un peu de soleil des

 Antilles : épices, confi tures, rhum arrangé, boudin antillais, acras…

 

• Apostrophes, dans sa librairie éphémère nous fera découvrir la littérature de l’Outremer.


 

Restauration sur place :

 

Samedi après midi et soirée :

BAR – GÂTEAUX ANTILLAIS – PLANTEUR

Samedi à partir de 19 h 00 : possibilité de repas sur place (dans la limite des repas disponibles) : assiette créole à consommer sur place : 9€ (acras, pilon de poulet créole, achards, riz).

 

www.bouvron.eu